Créa’Lab

« Le soleil a rendez-vous avez la lune…
Mais la lune n’est pas là et le soleil attend. »

Et si nous faisions mentir la chanson de Trenet ? Si nous faisions se rencontrer la lumière du soleil et l’ombre de la lune, autrement dit :

  • la production, l’action, la performance… et le repos, la réflexion, la contemplation ?
  • la rationalité, la prédictibilité, la sécurité… et l’intuition, la créativité, l’inattendu ?

Pour moi, être une « Curieuse Hybride », c’est en particulier jeter chaque jour des ponts entre mon cerveau gauche (scientifique, logique, rationnel) et mon cerveau droit (intuitif, relationnel, créatif).

Cela passe très concrètement par le fait de faire de la place à la création dans ma vie (ou alors le cerveau gauche, plus facilement valorisé dans les parcours scientifiques comme le mien, reprend vite le dessus!). Un défi quotidien que j’active grâce au Journal Créatif, à l’écriture, au collage, au dessin, au mixed-media…

Est-ce que cela te parle ? Dans cet espace de créativité, j’aimerais te partager mes expérimentations artistiques et esthétiques, et te faire des propositions pour que tu puisses toi aussi activer ton cerveau droit 😉

Alors, si toi aussi tu as envie :

  • de faire dans ta vie de la place à ton intuition, à ton imagination, à ce qui t’apparaît comme du beau (sans pour autant être un.e artiste) ;
  • d’explorer ton hybridité de façon créative, ludique et sans conséquence ;

et que tu es convaincu.e que cela nourrira ton action dans le monde, alors bienvenue !

Mes expérimentations (dessin, collage, mixed-media, aquarelle… on ne sait jamais, ça pourrait t’inspirer) :

Et plus en cliquant ICI

Mes propositions pour explorer ta créativité :

Retrouve ici toutes mes propositions créatives pour activer ton cerveau droit, développer ta créativité, déployer ton imagination, faire confiance à ton intuition, explorer ton hybridité… tout ça tout ça !

Evasion dans son territoire intérieur

Munis-toi d’un magazine qui contient des images et / ou des photos, d’un bâton de colle, d’une paire de ciseaux, d’un stylo et d’un carnet (ou d’une page blanche). Feuillette le magazine et extrais, sans trop réfléchir, des éléments de paysages qui résonnent avec ton ressenti intérieur du moment. Lorsque tu en as entre 5 et 10, découpe-les en format carré et colle-les sur ta page. Ajoute, si tu le souhaites, quelques traits de stylo, des mots qui te viennent en tête, un titre. Que te procure ce voyage intérieur ? Qu’est-ce que ces images de paysages extérieurs révèlent de ton territoire intérieur ?


Collage souvenir à trois bandes

Il est de ces moments qui nous marquent par leur incongruité. Des moments un peu loufoques qui créent dans nos mémoires des souvenirs particuliers. Choisis l’un de ces souvenirs et demande-toi : si je devais le résumer à 3 éléments, lesquels seraient-ils ? Trois éléments simples qui, parce qu’ils sont réunis, portent toute la complexité et la richesse du souvenir en question… Cherches sur Internet 3 images qui représentent ces 3 éléments (lieu, personnes, objets…), et fais-en un collage sur une page blanche. Qu’en penses-tu ?


Monstres de papier

L’hybride, parce qu’il se compose de, et compose avec des éléments disparates, renvoie à la figure du monstre, cet « individu dont la morphologie est anormale, soit par excès ou défaut d’un organe, soit par position anormale des membres », cette « personne qui surprend par quelque singularité », cette « créature légendaire, mythique, dont le corps est composé d’éléments disparates empruntés à différents êtres réels » ou encore cette « chose qui s’écarte des normes habituelles », comme le définit le CNRTL.

Figure inspirant la crainte, parfois le rejet, mais aussi la fascination, le monstre se caractérise souvent par le fait qu’il nous interpelle, nous pousse à réfléchir, et à affronter nos peurs… Je te rappelle d’ailleurs que le mot « monstre » vient du latin monstrum, lui-même issu de monere, qui signifie « avertir, éclairer, inspirer » 😉

La proposition créative consiste à glaner, au gré des pages d’un magazine, des visages, des corps, des objets, des mains, des chapeaux, des yeux, des bouches… humains ou animaux, et à réaliser un collage de monstre avec tout ou partie de ces éléments. Si tu veux aller plus loin, tu peux même t’amuser à écrire l’histoire de ce monstre de papier que tu as créé…

Et en bonus, une chouette histoire de monstre :


Quand couleurs et citations se rencontrent…

Sur une page blanche, laisse les couleurs opérer. Aux crayons de couleurs ou aux pastels, pose dans des formes simples, intuitives et naïves, les couleurs qui t’attirent sur le moment. Ne cherche pas à dessiner précisément quelque chose, juste à poser une trace colorée sur le papier. Si un personnage ou un animal t’apparaît, tu peux préciser ses contours, affiner ses couleurs. Puis regarde ta création avec un peu de recul. Quel effet te fait-elle ? Recherche une citation qui parle des couleurs que tu as choisies et écris-la sur ta page. Comment as-tu vécu de te laisser guider par l’instant, sans présager de rien ?

Pour trouver des citations, ce site est top !


Le noir & blanc, toujours dichotomique ?

On utilise souvent l’image du noir et du blanc pour qualifier quelque chose de dichotomique, de tranché, de non nuancé (« Avec lui/elle, c’est toujours noir ou blanc ! »). Et si nous y travaillions la nuance ? Je te propose ici de représenter, en noir et blanc uniquement, une scène de vie complexe, voire ambiguë. Une scène dans laquelle se trouve condensée toute l’ambivalence dont un.e curieux.se hybride peut faire preuve, en somme ! Le stylo ou feutre noir sur feuille blanche (ou l’inverse) sera ton meilleur ami, et si tu n’es pas à l’aise avec le dessin, tu peux aussi faire un collage à partir d’images en noir et blanc. Comment as-tu intégré de la complexité malgré cette simplification de technique ?


Libres et conditionnés

Sommes-nous libres de nos choix et de nos actions ? Au contraire, sommes-nous influencés, voire conditionnés, par le « destin » ou des fonctionnements systémiques qui nous dépassent et s’imposent à nous ? Cette question m’habite depuis toujours, et en curieuse hybride, aujourd’hui je réponds : les deux ! Alors j’ai inventé, et mis en couleur, une petite citation :

« La vie est une succession de pages blanches dans un livre déjà écrit »

Est-ce que ce thème t’inspire aussi une citation ? As-tu envie de la mettre en couleurs ? Je te laisse donner libre cours à ton imagination !


Et bientôt d’autres propositions !

Votre commentaire ici :

Je souhaite être prévenu.e de chaque nouvelle publication, et recevoir en cadeau :
- le jeu de cartes de la Révolution Relationnelle
- l'atelier "(Re)donner du sens à son activité professionnelle"