Accueillir la complexité en soi, pour l’accueillir autour de soi

Je poursuis une quête intérieure. Celle qui consiste à faire cohabiter toutes celles (et ceux) qui vivent en moi, dans ce même corps, cette même âme et ce même esprit.

Faire cohabiter des figures aussi différentes que l’idéaliste qui exige un monde meilleur, la relativiste qui ne le trouve pas si mal, l’impertinente qui interpelle, la conventionnelle qui aime son confort, l’enthousiaste qui s’emballe, la rigoureuse qui charbonne, la joyeuse qui voit la vie rose, la mélancolique qui voit la vie en gris, l’active qui avance sans repos, l’apathique qui a besoin d’une pause, l’accueillante qui peut tout entendre, l’affirmative qui veut tout crier, la meneuse qui convainc, la suiveuse qui ne sait pas quoi penser, la créative qui innove, la lente qui patine, la fonceuse qui ne doute de rien, la forte pour qui personne ne s’inquiète, la vulnérable qui a peur de tout, l’extravertie qui ne doute de rien, l’introvertie qui se pose mille questions, la pessimiste qui craint l’effondrement, l’optimiste qui voit les solutions…

Je ne vois pas d’autre issue que de travailler chaque jour à faire de ces pièces chamarrées d’un même puzzle, si dissemblables et parfois opposées, des complémentaires, des partenaires de vie. Il en va de ma santé psychique autant que physique. Il en va de ma qualité de vie. Il en va de mon équilibre et de ma longévité.

Mais voilà ! Rien ne peut obliger ces différentes parties de moi à croire en cette salvatrice coopération, et encore moins à s’y engager ! C’est à moi de créer, chemin faisant et forte de l’attention portée à chacune d’elles, les conditions de leur entente, de leur dialogue, pour que chacune trouve sa place dans un corps, une âme et un esprit commun, et qu’elles donnent ensemble le meilleur d’elles-mêmes.

Ce processus qui se déroule en moi avec ses réussites, ses échecs, ses révélations et frustrations, c’est celui que je souhaite à toutes celles et tous ceux qui se sentent pluriel.le.s et souhaitent accueillir leur complexité intérieure. C’est le processus que je souhaite à toutes nos communautés humaines dans les entreprises, les organisations publiques, les associations, les territoires, les filières agricoles et alimentaires, les nations, le monde… pour que chacun.e trouve une place, se sente bien en soi-même, parmi les autres et dans le monde, et que nous puissions ensemble donner le meilleur de nous-mêmes.

Au fond, ce qui m’anime dans la vie, et à quoi je tente de donner une forme partageable à travers les concepts, les écrits et les outils de la Révolution Relationnelle, c’est un chemin vers l’accueil de la complexité en soi, pour accueillir la complexité autour de soi…

Elise Levinson

Je souhaite être prévenu.e de chaque nouvelle publication, et recevoir en cadeau :
- le jeu de cartes de la Révolution Relationnelle
- l'atelier "(Re)donner du sens à son activité professionnelle"