Opérer la révolution relationnelle, c’est souhaiter que l’humanité gravisse un nouvel échelon de civilisation ; c’est croire que nous sommes capables d’œuvrer chacun et ensemble à l’épanouissement de tous les êtres vivants de la planète ; c’est incarner un nouveau grand récit de société, non plus le récit du développement par la croissance, le progrès technique et le productivisme, mais celui de l’attention, de la compréhension, du prendre soin et de la complexité ; c’est s’attacher à construire chaque jour des relations vraies et justes à soi-même, aux autres et au monde ; c’est se mettre dans une posture d’écoute active, attentive et non-jugeante à soi-même, aux autres et au monde.

Serez-vous de la partie ?

Défiler vers le haut