Le collage, cet art de l’hybridation

J’ai toujours aimé faire des collages. Je les trouve très libérateurs lorsque l’on « ne sait pas dessiner » car on peut donner forme à un paysage, un personnage (une créature ?!) ou même à une création abstraite, sans prendre le risque de tracer une seule ligne. Mais maintenant que je m’intéresse à l’hybridation (celle qui est en nous, pour l’accueillir et en faire une force dans ce monde qui a tant besoin de nuance et de diversité…), le collage ne m’apparaît plus seulement comment un art plastique mais comme l’art de l’hybridation par excellence !

Car hybrider, ce n’est pas seulement faire cohabiter différentes réalités. C’est créer une tierce réalité à partir de réalités préexistantes (le centaure n’est ni un homme, ni un cheval, ni une somme des deux, il est encore quelque chose d’autre… nous y reviendrons dans un prochain article car j’ai un livre à vous faire découvrir…).

Le collage permet de créer quelque chose de nouveau et d’unique à partir d’éléments existants, autrement dit le résultat est « supérieur à la somme de ses parties ». C’est un art de la complexité !

En effet, choisir les éléments du collage (images, mots, papiers…) puis découper, ou déchirer, agencer et fixer, sur un support choisi, tous ces éléments, se fait dans une succession d’interactions : les éléments peuvent être choisis en lien avec un thème ; l’agencement positionne les éléments les uns par rapport aux autres (« est-ce que ça irait bien ensemble ? ») ; le choix du support répond également à une envie, une intuition ou un objectif clairement posé.

Réaliser un collage, c’est donc, d’une façon ou d’une autre, créer du lien…

Bien entendu, l’hybridation saute au yeux lorsque l’on s’amuse à inventer des monstres (archétypes s’il en est de l’hybridation)…

Dans son livre « Le nouveau journal créatif » (le collage est l’une des trois techniques de base du Journal Créatif®, avec l’écriture et le dessin), Anne-Marie Jobin écrit à propos du collage :

« Comme l’agencement des papiers et des images crée un univers en soi, parfois mystérieux et souvent prégnant d’histoires, les collages sont toujours intéressants à regarder et à explorer. Ils vous mettront en contact avec des univers intérieurs impossibles à créer par le dessin. C’est tout cela qui fait du collage un médium indispensable au journal créatif. »

Le collage peut donc être utilisé à des fins de développement personnel, en particulier selon moi pour (ré)concilier nos différentes facettes intérieures…

Par exemple, ce collage, que j’ai réalisé il y a des années maintenant, n’est pas la simple juxtaposition d’éléments divers. Il représente pour moi un souvenir marquant, vécu dans un contexte et à une période très particulière de ma vie, et tout cela est ravivé dans ma mémoire lorsque je le regarde.

Cela vous donne envie de coller ? Ça tombe bien, je vous ai concocté une proposition de Journal Créatif® aux petits oignons pour les Curieux Hybrides qui sommeillent en vous 😉 Il s’agit de mobiliser le collage pour explorer une ambivalence que vous vivez en ce moment, et voir ce qui émerge de tous ces éléments qui vous semblent peut-être, de premier abord, contradictoires…

Le matériel dont vous avez besoin :
– une feuille blanche (si possible un peu épaisse) ou une nouvelle page de votre « journal » (cahier du format de votre choix, généralement A4)
– une paire de ciseaux (mais vous pouvez aussi découper avec vos doigts… déchirez, quoi !)
– un bâton de colle
– quelques magazines contenant des images (2 ou 3 suffisent amplement)
– un stylo ou un feutre fin pour écrire

Comment procéder :
1) Si vous n’êtes pas habitué.e à pratiquer le Journal Créatif®, je vous conseille la lecture de ces quelques conseils pour faire du journal confortablement et en respect de soi (et des autres si vous pratiquez à plusieurs)

2) Face à votre page blanche (prise en format portrait), prenez le temps d’être en conscience à ce qui se passe pour vous, là maintenant et plus généralement dans votre vie. Y a-t-il quelque chose qui vous chiffonne, vous agace, vous questionne ?

3) Se cache-t-il, derrière ce qui vous vient en tête, une ambivalence, un « tiraillement » entre des émotions, des envies, des états qui vous semblent contradictoires et que vous avez du mal à concilier ? Formulez votre ambivalence et écrivez-la en haut de votre page (dans mon exemple : « j’aimerais que mes projets avancent vite, et en même temps je veux ralentir dans ma vie ! »)

4) Tracez un cercle au centre de votre page. Il contiendra votre collage.

5) Bien imprégné.e de votre ambivalence, inscrite en haut de votre page, feuilletez vos magazines tranquillement, sans rien rechercher en particulier mais plutôt en vous arrêtant chaque fois que votre regard est attiré par une image, un mot ou une couleur qui vous parle par rapport à votre sujet. Prélevez ainsi, au fil de votre feuilletage, 10 à 15 éléments.

6) Réalisez-en un collage à l’intérieur de votre cercle, tout en portant attention aux pensées qui vous traversent, à ce que vos différents éléments vous évoquent et à ce qui se passe lorsqu’ils sont mis en présence les uns avec les autres. Vous pouvez coller les éléments comme ils viennent, ou organiser votre composition avant de les fixer.

7) Prenez le temps de regarder votre collage terminé, de près et de plus loin. Que ressentez-vous ?

8) Avec un stylo ou un feutre fin, notez, en dehors du cercle, ce qui vous reste de toutes ces pensées qui vous sont venues pendant le collage, ou d’autres si elles se présentent. Vous pouvez écrire en cercle autour de votre collage, ou poser des mots par-ci par-là. Écrivez sans trop réfléchir, de façon spontanée et sans poser de jugement sur votre écriture.

9) Pour finir, relisez votre texte et noter, en quelques mots, ce que vous retenez de ce travail. Peut-être quelque chose qui peut vous aider à transformer votre ambivalence du moment en force pour demain…

N’hésitez pas à partager vos réflexions et expériences dans les commentaires ci-dessous, ou sur la page Facebook des Curieux Hybrides.

Belle exploration (et réconciliation) !

Votre commentaire ici :

Je souhaite être prévenu.e de chaque nouvelle publication, et recevoir en cadeau :
- le jeu de cartes de la Révolution Relationnelle
- l'atelier "(Re)donner du sens à son activité professionnelle"