Porter attention à ses ressentis pour traverser une période difficile…

Parce que je sais que certain.e.s d’entre vous traversent une période difficile, personnellement ou professionnellement, une période de doutes et d’inconfort, j’ai envie de vous partager une proposition de Journal Créatif© qui invite à porter attention à son corps, et plus particulièrement à l’un de ses ressentis. Pour l’avoir plusieurs fois expérimenté, je peux dire que (contre toute attente initiale !), cette attention peut se révéler libératrice. Elle peut apaiser, voire ouvrir des portes de résolution. Comme si le ressenti, aussi négatif et désagréable soit-il, avait besoin qu’on l’écoute, et qu’une fois cela fait, il s’en trouvait non pas encore plus présent, mais au contraire moins dérangeant.

Cette proposition est tirée du livre Exercices créatifs zen d’Anne-Marie Jobin, fondatrice de la méthode du Journal Créatif© (auprès de qui je me suis formée en 2017).

Si vous souhaitez expérimenter la proposition, quelques informations essentielles à découvrir ICI sur la méthode.

Muni.e de papier blanc (mieux : de votre « journal », c’est-à-dire un carnet A4 ou A5 de pages blanches non lignées) et de quelques crayons de couleurs et/ou de feutres, vous êtes invité.e à porter attention à votre ressenti présent, à lui donner une forme et une couleur sur le papier, et à entrer en dialogue avec lui. Il a probablement beaucoup de choses à vous apprendre…

Je vous laisse découvrir tout ça dans le texte ci-dessous !

PS : un temps pour soi qui peut aussi se faire pendant une période agréable de sa vie, pour ancrer ce qui va bien et le savourer pleinement…

Un exemple fourni par le livre :

J’espère que ce moment a pu vous apporter un peu de douceur et de réconfort. N’hésitez pas à me faire vos retours et/ou à faire circuler cet article si vous pensez qu’il peut être utile à d’autres. Merci !

2+

1 commentaire

  1. Dans la même idée un peu, mais sans l’expression par le dessin, je pense au « scan corporel » de Stéphanie Hahusseau qui m’a beaucoup appris. C’est un peu la même technique à la base : se laisser sentir ce qui se passe en soi, même si c’est désagréable, et l’accueillir. Comme en méditation. Mais je trouve l’idée de transcrire ça visuellement très intéressante et j’essaierai ça dans ma pratique! Merci Elise 🙂

Votre commentaire ici :

Je souhaite être prévenu.e de chaque nouvelle publication, et recevoir en cadeau :
- le jeu de cartes de la Révolution Relationnelle
- l'atelier "(Re)donner du sens à son activité professionnelle"