L’intrication quantique : quand la physique nous parle des relations…

Jamais je n’aurais cru dire ça… la physique m’intéresse ! Je me souviens avec effroi et désespoir de ces cours de prépa, de ces formules incompréhensiblement abstraites, qui ne daignaient jamais s’appliquer car « dans ce cas-là, il s’agit d’une exception »… Brrrr…

Mais je retrouve au milieu d’une pile à ranger (hasard ou synchronicité?) un Hors-série de Kaizen consacré à la physique quantique, et là, les « Mais pourquoi?!!! », les arrachages de cheveux et autres liquéfactions d’antan s’effacent à mesure que j’en parcours les pages…

KAIZEN Hors-série n°10 – SOUFFLE QUANTIQUE – Comprendre / Décrypter / Vivre la quantique

Tout me semble intéressant dans cette revue, parce qu’elle approfondit, en différents points concrets, ce que j’avais perçu sans jamais aller très loin, à propos de cette approche si différente de la physique cartésienne, car systémique, relationnelle, non causale… bref, complexe !

J’ai envie de vous partager une notion qui m’intéresse tout particulièrement : L’INTRICATION QUANTIQUE, phénomène observé et prouvé scientifiquement, qui bouscule totalement nos représentations « classiques » du monde.

L’intrication quantique, c’est un lien qui se forme entre deux particules microscopiques, dès lors qu’elles ont été en contact l’une avec l’autre. Eh bien ce que les chercheurs en physique quantique ont démontré, c’est que ce lien persiste dans le temps, même si ces particules sont éloignées de plusieurs mètres, de plusieurs kilomètres, de milliers de kilomètres, et même d’années-lumière !

« On montre clairement que deux particules intriquées sont, en quelque sorte, un tout indivisible, même si elles sont séparées par des années-lumière. L’observation d’une propriété de la première particule […] va provoquer plus vite que la lumière (on ne sait pas si l’effet est instantané) une modification d’une autre propriété similaire pour l’autre particule. » (Futura Sciences)

Autrement dit, si l’une des particules subit une modification, l’autre aussi, et de façon instantanée…

FUTURA SCIENCES – Une histoire de l’intrication quantique – Institut d’Optique
« Un phénomène échappant complètement à notre intuition du réel… Deux particules intriquées mélangent en quelque sorte leurs propriétés de manière à ne former qu’un seul et même système physique, et ce quelle que soit la distance qui sépare les deux particules. Cela heurte de front une perception classique de la réalité physique, qui est que chaque particule porte ses propres propriétés, qu’elles lui appartiennent vraiment. »

Cette relation persistante au niveau microscopique me semble passionnante, et je ne peux m’empêcher de la penser à un niveau plus large, au niveau des relations entre êtres vivants et entre êtres humains. Y aurait-il un moyen de démontrer (et donc de reconnaître) scientifiquement ce que l’on constate si souvent, mais que l’on relègue en arrière-plan car cela n’est « pas très sérieux » ? Je parle de ces intuitions surgies de nulle part, fulgurantes, qui nous semblent soufflées de très loin sans passer par le cheminement d’un raisonnement logique. Je parle des pressentiments que l’on a parfois pour quelqu’un ou pour une situation à venir. Je parle de ces émotions que l’on ressent sans comprendre pourquoi elles sont si fortes, comme si elles étaient anachroniques et que, faute d’avoir pu sortir « au bon endroit au bon moment », elles resurgissent subitement là, maintenant. Et bien sûr, je parle de cette impression d’être connecté à l’univers tout entier, d’être relié à tout ce qui vit sans pour autant l’avoir sous les yeux, d’être concerné par le sort de chaque être qui peuple cette planète, sans même les avoir jamais rencontrés…

Bien entendu, je ne suis pas la seule à tirer ces fils, et la revue dont je vous parle en est truffée…

Basarab Nicolescu :
« La théorie quantique demande une transformation intérieure »

« On a ainsi découvert en physique quantique que deux objets en contact, deux photons qui s’éloignent par exemple, restent corrélés, quel que soit leur éloignement. On appelle cela la non-séparabilité. C’est-à-dire que l’univers entier apparaît comme un corps. Un corps entier, où tout est relié. Imaginez cette non-séparabilité au niveau des êtres, sur le plan social, sur notre « village » Terre. Cela peut tout changer dans nos relations, c’est époustouflant. »

« D’après [l’intrication quantique], si l’on coupe un atome en deux, une modification sur sa première moitié affectera instantanément sa seconde moitié, sans qu’aucun signal mesurable ne passe de l’une à l’autre. Ainsi, deux particules ayant été en contact demeureront ad vitam æternam unies par le souvenir d’avoir été ensemble. Même si on les isole à des années-lumière l’une de l’autre, elles maintiennent une relation au-delà du temps et de l’espace.

D’après la théorie de la psyché quantique de François Martin,  physicien chercheur au CNRS, nos inconscients individuels seraient, de cette façon, liés entre eux. Cela expliquerait pourquoi plusieurs personnes, en France et en Thaïlande, ont rêvé d’une vague immense la nuit du 26 décembre 2004, au moment même où un tsunami frappait les côtes de l’Asie du Sud-Est. Ou encore pourquoi de nombres jumeaux ont reçu des flashs ou ressenti des émotions fortes au moment où leur pair était frappé par un accident…

Mais l’intrication ne s’arrête pas là. D’après Jung et Pauli, nous serions également en permanence reliés à l’inconscient collectif considéré comme une réalité physique objective, sorte de matrice commune située dans une dimension en dehors de l’espace et du temps. Ce « substrat cosmique » – pour reprendre les mots de Pauli – serait comme une conscience universelle reliant toutes nos consciences individuelles. Cette grande réserve d’énergie rassemblerait la mémoire de l’humanité et gouvernerait le monde, non pas comme une force, mais comme une forme qui informerait la matière. »

Extrait de l’article « Le merveilleux mystère des synchronicités »

LA RÉVOLUTION RELATIONNELLE, UNE RÉVOLUTION QUANTIQUE !

2+

Votre commentaire ici :

Je souhaite être prévenu.e de chaque nouvelle publication, et recevoir en cadeau :
- le jeu de cartes de la Révolution Relationnelle
- l'atelier "(Re)donner du sens à son activité professionnelle"